Hello les filles,

L’été arrive à grands pas et on passe toutes par ce moment crucial où on se dit : « il est grand temps de se mettre au sport »! Alors on commence par une première séance après un léger laisser aller pendant l’hiver, avec une motivation d’enfer. On planifie nos premières séances , toujours avec une motivation d’enfer.

Mais arrive le premier réveil post sport, et là c’est la désillusion totale. On fait face à un problème de taille : les courbatures.

Et oui, reprendre le sport c’est bien mais notre corps nous le fait bien savoir. Bonne nouvelle ! Les courbatures ne sont dues qu’à un enchaînement de mauvaises habitudes. Et si je vous donnais quelques conseils pour dire adieu à ces affreuses douleurs du lendemain? C’est parti.

 

Les secrets pour lutter contre les courbatures

1- on s’hydrate

Si vous avez la langue qui pend pendant l’exercice, c’est qu’il est déjà trop tard ! WARNING,  vous avez soif ! Votre corps est composé à 90% d’eau, il élimine 2L d’eau par jour par les voies naturelles (plus sexy que la transpiration et le pipi) donc lorsque vous faites du sport votre corps se déshydrate. Vous devez donc impérativement boire un maximum d’eau AVANT de commencer votre séance.

Les douleurs qui apparaissent après une bonne session de sport sont des micros lésions musculaires, autrement dit, ces bonnes vieilles courbatures! Le meilleur moyen de lutter contre, c’est boire, boire, boire !

En clair, 1,5L d’eau minimum pour survivre à votre programme « corps de rêve avant l’été » ou plutôt « 30 jours pour être Au TOP », mon prochain bouquin (sortie le 8 mai) !

Petite astuce pour les personnes qui n’aiment pas l’eau (et oui ça existe), ajoutez des rondelles de citron, de concombre, de menthe où les 3 (de préférence bio) dans votre gourde.

2- les étirements

Contrairement aux idées reçues, s’étirer à la fin d’une séance n’est pas ce qu’il y a de mieux pour le corps. La pratique du sport crée des micro-fissures tissulaires au niveau de vos muscles, s’étirer immédiatement après de l’effort peut favoriser le risque de blessure (déchirure, tendinite, élongation). A la suite d’une séance à haute intensité, je vous recommande de vous étirer entre 2 et 6 heures après l’effort. Quelques règles simples pour un stretching presque parfait :

  • Eviter les mouvements brusques, les étirements sont un moment de détente pour le muscle, pas un cours de kung fu :)
  • Pensez à étirer chaque muscle sollicité pendant 10 secondes. Et surtout, n’oubliez pas de respirer : chaque longue respiration vous permettra d’aller détendre vos muscles en profondeur et d’améliorer leur récupération.

Dans le deuxième tome de ma méthode Au TOP (Tonic Organic Positive) « 30 jours pour être Au TOP », je partage avec vous tous mes petits secrets de sportive. De l’échauffement à l’étirement, du réveil au coucher, du yoga au running, je vous livre tous mes tips pour un training efficace et un body prêt pour arpenter les plages de Bretagne, du sud, et du monde. Sortie le 8 mai aux Editions First

Crédit photo @ Pierre Mouton
3- SHOT SHOT SHOT

Exit les shots de tequila et le mojito.. Bonjour le shot détox & l’infusion anti-courbatures ! Après une heure de sport intense, voici quelques recettes à faire à la maison, pleines de vitamines et qui vous éviteront bien des souffrances le lendemain matin.

Attention top chrono, vous avez 30 à 40 minutes après votre séance pour boire ce shot divin et miraculeux : créneau pendant lequel votre corps va « surassimiler » tout ce que vous allez lui offrir.

Premier ingrédient miracle pour les douleurs musculaires : le gingembre. Il contient du gingérol dont les puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes rendent sa consommation régulière  excellente pour votre santé. Composé entre autres de minéraux, de vitamine C, de béta-carotène, de calcium, et de fer, le gingembre est le super-aliment à avoir dans votre cuisine!

Pour réaliser votre shot gingembre-citron-curcuma vous aurez besoin de :

  • 550 ml d’eau bouillante
  • 1 citron bio coupé en rondelles
  • 2 cm de gingembre pelé et tranché
  • ⅛ c. à café de curcuma en poudre
  1. Porter l’eau à ébullition
  2. Hors du feu, ajoutez le citron, le gingembre et le curcuma
  3. Laissez infuser pendant 30 minutes
  4. Filtrer et boire à température ambiante ou réchauffé
4- collation post-effort

En cas de petit creux : la meilleure « collation post-effort » pour régénérer vos cellules musculaires consiste à privilégier les oléagineux (une poignée d’amandes par exemple) , fruits secs (perso j’adore les abricots), lait végétal (yaourt soja : mais si vous allez vous y faire !) et le must : rien de mieux qu’un fruit frais pour combler le déficit de glycogène musculaire (la banane reste la meilleure dans ce domaine ;)

Toujours à consommer pendant cette fenêtre métabolique de 30 à 40 minutes après l’effort pour un maximum de bénéfices.

4- huile de massage régénératrice 100% naturelle

Dans une de mes émissions Happy & Zen (IGTV dispo ici), je vous parlais d’une recette 100% naturelle contre les courbatures, grâce a l’huile essentielle de gaulthérie (communément appelée thé des bois), aux propriétés anti-inflammatoires impressionnantes. Elle contient de l’acide acétylsalicylique (aspirine d’origine végétale), avec donc des vertus antidouleurs.

Pour réaliser votre huile de massage régénératrice anti-courbatures, vous aurez besoin de macérât huileux de millepertuis bio. Cette fleur, qui pousse en Corse, est micro-circulatoire et va permettre à votre huile de massage de bien pénétrer votre peau. On y ajoute deux huiles essentielles : la fameuse gaulthérie, l’alliée des sportifs, et l’immortelle, petite fleur jaune qui ne fane jamais, 20 fois plus puissante que l’arnica. Associées entre elles, elles renforcent mutuellement leurs principes actifs. On récapitule :

  • 25 g d’huile végétale (millepertuis ou coco, amande douce, jojoba) que vous trouverez facilement dans vos commerces de proximité (supermarché bio, pharmacie)
  • 35 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie
  • 35 gouttes d’huile essentielle d’immortelle

Vous pouvez l’acheter toute prête sur le site de Raphaëlle Monod, Snoëternelle.

Plus la couleur de l’huile est foncée, plus la qualité est bonne ! Petit +, c’est aussi un anti-moustique :  vos jolies gambettes seront ravies cet été.

Allez, à vous de jouer ! 😉

Crédit photo @ Pierre Mouton

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.